engrosser


engrosser

engrosser [ ɑ̃grose ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1283; engroissier XIIe; de en- et a. fr. groisse « grosseur » (XIIe); lat. pop. °grossia gros
Vulg. Rendre grosse, enceinte (cf. vulg. Mettre en cloque).

engrosser verbe transitif (ancien français engrossier, de groisse, grosseur, avec l'influence de gros) Populaire. Rendre une femme enceinte.

engrosser
v. tr. Très Fam. Rendre grosse, enceinte.

⇒ENGROSSER, verbe trans.
A.— Pop. [Le compl. d'obj. dir. désigne une femme] Mettre en état de grossesse. Quand ce n'est pas Madame qui les renvoie [les femmes de chambre], c'est Monsieur qui les engrosse... Un homme terrible, M. Lanlaire... Les jolies, les laides, les jeunes, les vieilles... et, à chaque coup, un enfant! (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 59). Celui qui considère la femme exclusivement comme un instrument de plaisir et ne voit en elle que l'amante possible, se soucie fort peu de l'engrosser (...) l'homosexuel marié trouve son compte dans l'occupation de sa femme par la grossesse (GIDE, Journal, 1936, p. 1259) :
Loménie avait poussé l'audace jusqu'à enlever le laideron, et à l'engrosser. (...). Comme on s'étonnait qu'il fût parvenu à la mettre enceinte, il disait que c'est tout simple quand on n'est pas feignant, il n'y a qu'à bien viser.
ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, p. 17.
B.— P. anal.
1. [Le compl. d'obj. dir. désigne une terre] Rendre fertile, faire porter des fruits. C'était cette force, c'était cette puissance qui montaient du domaine entier, l'œuvre de vie enfantée, créée, le travail de l'homme engrossant la terre stérile (ZOLA, Fécondité, 1899, p. 604). La bonne terre reste, et nous pour l'engrosser. D'une seule ventrée, elle aura réparé (ROLLAND, C. Breugnon, 1919, p. 34).
2. [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose concr.] Faire prendre une forme qui évoque l'apparence d'une femme enceinte. Les vieilles voiles rapiécées que le baiser du vent engrosse (L. DAUDET, Voyage Shakesp., 1896, p. 6).
C.— P. métaph. [Le compl. d'obj. dir. désigne gén. une chose abstr.] S'adjoindre, se mêler intimement à telle chose pour lui donner de l'ampleur, l'améliorer, l'enrichir, etc. Moisson d'hommes (...) dont les visages (...) rendent par tous les pores l'esprit, les désirs, les poisons dont sont engrossés leurs cerveaux (BALZAC, Fille yeux d'or, 1835, p. 321). Et pourtant, ces catins immondes, les Idées, On les engrosse pour enfanter le Savoir (RICHEPIN, Blasphèmes, 1884, p. 47). La connivence avec une longue lignée d'ancêtres (...) frappait de caducité tout raisonnement que n'engrossait pas la considération de cette durée immuable et fertile dont l'accroissement semblait seul donner à chacun son véritable poids (GRACQ, Syrtes, 1951, p. 314).
Emploi pronom. à sens passif. Le silence s'engrossait d'une sentimentalité confuse (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 271).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Engrossé, ée, en emploi adj. fém. (Quasi-)synon. fécondé, enceinte. Pour qu'il [Arsène] éprouva le besoin de s'approcher de la Sainte Table deux mois après ses Pâques, il fallait qu'il en eût sur la conscience. Une fille engrossée ou un scandale dans un ménage (AYMÉ, Vouivre, 1943, p. 51). b) Engrossement, subst. masc. Action d'engrosser; résultat de cette action. J'ai été assez vexé pour toi de l'engrossement de Rachel (...) si j'ai un conseil à te donner, c'est d'attendre qu'elle ait pondu son enfant pour lui donner le tien (FLAUB., Corresp., 1847, p. 53).
Prononc. et Orth. :[], (j')engrosse []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1130-40 engrosser « grossir (en parlant d'une femme enceinte) » (WACE, Conception ND, 880 ds KELLER, p. 51b); 1155 engroissier « devenir gros, s'enfler » fig. (ID., Brut, 14625, ibid., p. 289a); 2. ca 1240 engroissier « devenir enceinte » (G. LE CLERC, Joies de ND, 283 ds T.-L.). Altération d'apr. l'adj. gros de l'a. fr. engroissier, dér. avec préf. en- et dés. -er, de l'a. fr. groisse « grosseur, épaisseur » (1155, Brut, 6984 ds KELLER, loc. cit.), issu d'un lat. vulg. grossia « grosseur », de l'adj. lat. grossus, v. gros. Fréq. abs. littér. :22.

engrosser [ɑ̃gʀose] v. tr.
ÉTYM. V. 1283; engroissier, XIIe; de en-, et anc. franç. groisse « grosseur » (XIIe); du lat. pop. grossia, de grossus. → Gros.
1 Fam. Rendre (une femme) enceinte, grosse.
1 (…) est-ce que vous vous êtes fait tout seul, et n'a-t-il pas fallu que votre père ait engrossé votre mère (…) ?
Molière, Dom Juan, III, 1.
2 Les vagabonds qui habitent des fosses
Avec leurs filles qu'ils engrossent.
Verhaeren, Campagnes hallucinées, « Le péché ».
2 Par métaphore et littéraire :
3 (…) l'esprit seul fertilise l'intelligence. Il l'engrosse de l'œuvre à venir. L'intelligence la conduira à terme.
Saint-Exupéry, Pilote de guerre, XXIV.
——————
engrossé, ée p. p. adj.
|| Une jeune fille engrossée.
DÉR. V. Engrois.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Engrosser — En*gross er, n. 1. One who copies a writing in large, fair characters. [1913 Webster] 2. One who takes the whole; a person who purchases such quantities of articles in a market as to raise the price; a forestaller. Locke. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • engrosser — ENGROSSER.verbe a. Rendre une femme enceinte. Il est du style fam. Engrossé, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • engrosser — (an grô sé) v. a. Terme libre et grossier. Rendre une femme grosse. •   N a t il pas fallu que votre père ait engrossé votre mère ?, MOL. Don Juan, III, 1. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Mais aucuns pot [peut] bien naistre en tens de loial mariage,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • engrosser —    Devenir enceinte par suite d’un coup tiré avec un homme de sperme prolifique. Faire un enfant à une femme.        Il arriva à cette folle femme de se faire engrosser à un autre qu’à son mari.    BRANTÔME.        Mais un plus grand malheur m’a… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • engrosser — I. ENGROSSER. Voy GROS. II. Engrosser. v. a. Rendre une femme enceinte …   Dictionnaire de l'Académie française

  • engrosser — noun see engross …   New Collegiate Dictionary

  • ENGROSSER — v. a. Rendre une femme enceinte. Il est très familier. ENGROSSÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENGROSSER — v. tr. Rendre une femme enceinte. Il est bas …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • engrosser — See engross. * * * …   Universalium

  • engrosser — n. one who buys wholesale for the purpose of creating a monopoly; one who copies a document in large clear letters or in a formal style …   English contemporary dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.